Un psy pour enfant, pourquoi ?



L'enfance est une période capitale de la vie et il importe de porter une attention particulière à ce moment singulier du développement de la personne.

La campagne publique des 1000 premiers jours à laquelle a collaboré Boris Cyrulnik et 18 experts de la petite enfance témoigne de l’importance des trois premières années pour la bonne la construction de l’enfant. Toutefois tout ne se joue pas avant 6 ans et heureusement !


  • Les temps de l'enfance


Il existe plusieurs âges de l’enfance que l'on pourrait résumer à 4 périodes principales :

- la prime enfance de la naissance à 3 ans

- la jeune enfance de 3 à 6 ans

- la seconde enfance de 6 à 9-10 ans appelée auparavant l'âge de raison.

- la préadolescence de 10 à 12-13 ans

On remarquera que ces âges correspondent aussi à des temps de socialisations différents. A l’échelle d’une vie, l’enfance est une période où les changements et l’évolution de l’individu sont très rapides et importants. Ils constituent les fondations de la vie adulte future.

  • Pourquoi consulter un psychologue de l’enfance ?

Une bonne connaissance de cette période est fondamentale pour qui se destine à accueillir et aider les les enfants dans leurs problématiques.


Le psychologue de l’enfant a suivi un cursus universitaire en psychologie et a choisi la spécialité de l’enfance qui lui a permis d’acquérir des connaissances approfondies concernant le développement ordinaire de l'enfant mais aussi le développement atypique.


La bonne connaissance des différents milieux dans lesquels sont amenés à évoluer les enfants font de lui le professionnel le plus à même de prévenir et apporter une aide lors de difficultés d’adaptation. La famille constitue le premier milieu social de l’enfant et à ce titre il est un lieu exceptionnel d’expérimentation de la relation à l'autre. Le psychologue de l’enfant s’intéresse aux relations précoces et à l’attachement puis à la façon dont l’enfant est en lien avec l’extérieur.

La socialisation et la scolarisation requièrent en elles-mêmes une bonne expertise. L’école est un lieu d’apprentissage mais aussi de vie, l’enfant y passe beaucoup de temps et les apprentissages qu’il y réalise ne sont pas seulement scolaires. C’est souvent sur la scène scolaire qu’apparaissent des difficultés parce qu’un enfant en souffrance pourra être un enfant indisponible pour apprendre. Seul un psychologue formé au dépistage des troubles du développement et de l’apprentissage pourra faire la différence entre une immaturité, un retard global ou un trouble caractérisé et spécifique.

S’adresser aux enfants implique un mode relationnel et une attention particulière mais il ne s’agit pas seulement pour le psychologue d’une manière d’être particulière. Il en va aussi et surtout de la maîtrise d’une clinique spécifique avec ses techniques et ses outils. Les tests utilisés, qu’ils soient psychométriques, projectifs, etc. demandent une formation solide et une longue expérience pour pouvoir être utilisés avec discernement et une efficacité bienveillante.

Enfin, accueillir des enfants, c’est aussi savoir entrer en relation avec de jeunes êtres qui véhiculent un monde de représentations et des intérêts différent de celui de l’adulte, il faut savoir aborder ce monde et le comprendre et pour cela avoir conservé un lien avec son enfant intérieur...



Auteur : Laurence Barret

Cache-cache